Sabre de cavalerie légère Premier Empire modèle An 11

Important sabre de cavalerie légère modèle An 11, de la manufacture de Versailles fabriqué en 1813 avec son fourreau

Il est poinçonné « VERSAILLES*  sur la branche de garde ainsi que le numéro 174. Le fourreau porte également le numéro 174.

La lame provenant  de la Manufacture impériale du Klingenthal et forgée en novembre  1813.

Il présente quelques taches de rouille

Ces sabres ont fait toute la gloire de l’Empire


CHF 1'450.00

Revolver vers 1855 de Sauerbrey à Bâle

Revolver à percussion, vers 1855, fabriqué par Valentin Sauerbrey à Bâle, à 6 chambres, de calibre 10,5mm.

Signé sur la carcasse « V. SAUERBREY  IN BASEL »

Avec une bourre et son démonte cheminée. Longueur 30,1 cm

Cette arme est unique et ne porte pas de numéro. Il présente quelques taches de rouille.

Spécialité :  Revolver à double action sans sécurité, sans cran d’arrêt.                                     La carcasse, la crosse et le canon sont solidaires.

Ce révolver fait partie des pré-essais des révolvers Suisses.

Il est inconnu et n’a jamais été publié.


CHF 1'750.00

Sabre « briquet » de la Gardes Impériale 1804-1815

Poignée en laiton à une branche type de la Garde Impériale chasseurs et grenadiers à pieds




Sabre de grenadier et de chasseur à pied de la Garde Impériale 1804-1815

Poignée à une branche du modèle des grenadiers et  chasseurs de la Garde Impériale 1804-1815

 

Fabriqué par la manufacture de  Versailles

 

Lame conforme de « Klingenthal Coulaux Frères entreprise »      Fourreau d’origine cuir – chape  –  bouterolle

 

Etat utilisé


CHF 1'280.00

Hache de sapeur premier Empire 1804-1815

Forte hache de sapeur du premier Empire 1804-1815

En contre hache se trouve un marteau l’embout est en laiton.

Voir Musée de Morges exposition 2003 « LesVaudois de Napoléon » page 63

Musée d’Arte d’Histoire de Neuchâtel Collection Strubin

 

 


CHF 1'850.00

Rare fusil Suisse 1817 à silex de cadet




Rarissime carabine fédérale à percussion modèle 1864

Carabine fédérale modèle 1864 Vaud No 1xx à percussion
en parfait état proche du neuf. Sangle avec et nom du propriétaire, canon bruni, garnitures encore jaspée,
Calibre 10,4mm à 4 rayures.

Baïonnette modèle 1864 avec fourreau Vaud no 4xx

en excellent état


Prix sur demande

Paire de pistolets de poche à percussion, balles forcées

Petits pistolets à percussion de poche  à canons à balles forcées.
Coffre ciselé, chien central et dit à « coffre »
Sous la crosse qui est ébène noire se trouve un logement à capsules avec un couvercle en forme de tête humaine dorée

Longueur 65 mm calibre 11 mm


CHF 950.00

Epée d’officier VAUD ordonnance 1840

Epée d’officier Vaud dérivée du modèle 1840

Garde simple sans décor, plateau lisse, à contre garde,  à une branche et pommeau lisse

poignée en bois striée noir.

Magnifique lame gravée et dorée de motifs militaires et divers des deux côtés, en parfait état,


CHF 1'300.00

Sabre d’officier VAUD infanterie 1810-1820

Garde à une branche principale, fort quillon festonné, pommeau à tête de lion, poignée en bois strié, Lame bleuie et dorée (60%) marquée *W*  (Weyersberg Solingen)

Avec son fourreau d’origine en cuir noir de vache, bouterolle et chape venant s’encastrer dans la croisée de la garde.


CHF 2'300.00

Kinjal

Kinjal Caucase fin XIXème en argent  complet avec son fourreau poinçonné Pointe non cassée, extrémité du fourreau d’origine


CHF 1'280.00

Epée 1899 de gala

Epée de Gala 1899 avec lame à croix Suisse dorée


CHF 550.00

Pommeau d’épée vers 1580-1600

Pommeau en fer, d’épée vers 1580-1600

Poids 335gr   hauteur 39mm largeur 55mm


CHF 380.00

Canne de tambour-major No 37 Zeughaus Bern 1845-1850

Canne de tambour major de la milice bernoise marquée au col de la poire  » Zaughaus Bern No 37″ vers 1845-1850

La poire et la bouterolle sont en laiton La fût est en jonc entouré par le cordonnet original en laine rouge (usure) avec  fil d’argent.   Poids kg 1,540   Longueur totale 1,24cm

Les cannes de tambour-major ont rares, et, surtout quand elles sont cantonales .

Références : La Cuirasse à la tunique  » Vom Brustharnisch zu Waffenrok » de Hugo Schneider  planche 70

Uniformes Suisses 1700-1850 de Petitmermet p. 168-170 « Vers 1850, 16 bataillons d’élite disposent une fanfare de 12 à 16 musiciens dont les instruments sont fournis par le l’arsenal de Berne alors que les soldats- musiciens volontaires des bataillons de milice paient eux-même leur instruments. (voir dessin anonyme, d’un tambour-major,  à la plume et à l’aquarelle déposé au musée Historique du château de Thoune.

 


CHF 950.00