Rare fusil Suisse 1817 à silex de cadet




Revolver Smith & Wesson 1861

Revolver Smith & Wesson 1861, calibre 32 S&W annulaire,

chargeable par élévation du canon marquage sur le canon

Bleu passé bon état.


CHF 850.00

Rarissime carabine fédérale à percussion modèle 1864

Carabine fédérale modèle 1864 Vaud No 1xx à percussion
en parfait état proche du neuf. Sangle avec et nom du propriétaire, canon bruni, garnitures encore jaspée,
Calibre 10,4mm à 4 rayures.

Baïonnette modèle 1864 avec fourreau Vaud no 4xx

en excellent état


Prix sur demande

Paire de pistolets de poche à percussion, balles forcées

Petits pistolets à percussion de poche  à canons à balles forcées.
Coffre ciselé, chien central et dit à « coffre »
Sous la crosse qui est ébène noire se trouve un logement à capsules avec un couvercle en forme de tête humaine dorée

Longueur 65 mm calibre 11 mm


CHF 950.00

Revolver Remington modèle Army 1858

Revolver américain Remington à percussion , calibre 44, modèle 1858 Army  No 90xxx Barillet à 6 coups à cheminée
le tout en parfaite condition

bleu à 85% marquages parfait rayures du canon  parfaites.

Plaquette gauche de la Crosse est marquée du contrôleur « GP » de l’armée


CHF 3'500.00

Epée d’officier VAUD ordonnance 1840

Epée d’officier Vaud dérivée du modèle 1840

Garde simple sans décor, plateau lisse, à contre garde,  à une branche et pommeau lisse

poignée en bois striée noir.

Magnifique lame gravée et dorée de motifs militaires et divers des deux côtés, en parfait état,


CHF 1'300.00

Sabre d’officier VAUD infanterie 1810-1820

Garde à une branche principale, fort quillon festonné, pommeau à tête de lion, poignée en bois strié, Lame bleuie et dorée (60%) marquée *W*  (Weyersberg Solingen)

Avec son fourreau d’origine en cuir noir de vache, bouterolle et chape venant s’encastrer dans la croisée de la garde.


CHF 2'300.00

Kinjal

Kinjal Caucase fin XIXème en argent  complet avec son fourreau poinçonné Pointe non cassée, extrémité du fourreau d’origine


CHF 1'280.00

Epée 1899 de gala

Epée de Gala 1899 avec lame à croix Suisse dorée


CHF 550.00

Pistolet d’arçon 1842 Vaud

Pistolet d’arçon Vaud 1842  fabrique par

Francotte à Liège

 

Poinçonné du canton de Vaud

 


CHF 480.00

Sabre cantonal vers 1820-1830

Pommeau en forme de casque empanaché, doré, branche simple.

Lame bleuie  Poinçonnée au talon  de »W »    de Weyersberg Solingen. Fourreau en cuir de vache noire

Griffwaffen de H Schneider p 85


CHF 1'780.00

Sabre de police du canton de Zurich vers 1900

Garde en laiton, pommeau à tête de lion, dragonne aux couleurs du canton de Zurich.

Lame signée au talon « WAFFEN A NEUHAUSEN »

Avec son fourreau et son porte épée.


CHF 790.00

Pommeau d’épée vers 1580-1600

Pommeau en fer, d’épée vers 1580-1600

Poids 335gr   hauteur 39mm largeur 55mm


CHF 380.00

Hausse-col d’officier du canton de Neuchâtel 1820-1840

Hausse-col d’officier   d’officier d’infanterie 1820-1840 de la Principauté de Neuchâtel et de Valangin. 1815-1848.

Plateau en argent, au  verso,  le hausse-col est entouré par un bourrelet sur  le pourtour. Sur la partie haute du cente se trouve un renflement typique aux « hausse-col »  de notre pays. Sur le plateau  se trouve les armoiries de Neuchâtel et de Valangin  et,  au centre l’Aigle de Prusse.  Le tout surmonté de la couronne royale de Prusse et entouré d’un rameau d’olivier et de  chêne. L’ornement est ovale et doré.                                                                         Au recto, il présente  les initiales « TS » ainsi « 15 » suivit d’une étoile ainsi que le nom du propriétaire gravé à la pointe sèche mais très difficile à lire.

Les bouton sont ceux d’origine. Ils sont usés la couleur est difficile à définir.

En accord avec le  Roi de Prusse Guillaume III, La principauté de Neuchâtel devint le 21ème canton Suisse en 1815. Ce n’est qu’en 1848 que le canton devint une république et affranchie  du royaume de Prusse..

Références : Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel et de collections privées.

Peinture à l’huile de A Bachelin peintre neuchâtelois Infanterie Neuchâtel vers 1820 (Huile collection  de l’Esponton)




Très rare sabre de dragon genevois 1754-1770

Très rare sabre de dragon genevois 1754-1770 garde en laiton   à forte teneur d’étain, à une branche principale plateau reliant la branche secondaire. Lame à un  pan creux portant la devise genevoise « Pour Dieu et la Patrie » des deux côtés ainsi que sur le dos de la lame le nom du fabricant soit: « François Louis Marmillod à Genève » Fourbisseur ayant travaillé à Genève entre 1754-et 770. (voir Schweizer Waffenschmiede p. 183) Sabre en  bon état, à nettoyer  Dragonne d’époque en mauvais état.

Référence historique: L’histoire de la compagnie des dragons de Genève à sa création en 1743 jusqu’à sa disparition en 1782. Publication de jean Dunant « Messieurs les Maîtres » en particulier p. 24 à 26 dans lesquelles il présente l’armement des dragons genevois comme totalement disparu mais qu’il apporte des précisions, soit  : ils sont armés d’un fusil d’infanterie à silex un peu plus court au début sans baïonnette ainsi que d’un sabre à poignée jaune semblable à ceux des grenadiers.  Les dragons ne combattent pas à cheval., ce dernier sert  simplement à déplacer rapidement  les dragons qui conbattent comme l’infanterie.

Provenance:  ancienne collection Gérard Borel de Genève.

C’est le seul exemplaire connu à ce jour.

 


CHF 2'700.00

Poire à poudre allemande fin 16ème début 17ème

Poire à poudre allemande du 16ème  ronde, en bois évidé, motifs incrustés en corne de cerf, fermeture d’origine en laiton pompons de garniture anciens.

Provenance ancienne collection Ernest Berger Lausanne


CHF 1'950.00

Canne de tambour-major No 37 Zeughaus Bern 1845-1850

Canne de tambour major de la milice bernoise marquée au col de la poire  » Zaughaus Bern No 37″ vers 1845-1850

La poire et la bouterolle sont en laiton La fût est en jonc entouré par le cordonnet original en laine rouge (usure) avec  fil d’argent.   Poids kg 1,540   Longueur totale 1,24cm

Les cannes de tambour-major ont rares, et, surtout quand elles sont cantonales .

Références : La Cuirasse à la tunique  » Vom Brustharnisch zu Waffenrok » de Hugo Schneider  planche 70

Uniformes Suisses 1700-1850 de Petitmermet p. 168-170 « Vers 1850, 16 bataillons d’élite disposent une fanfare de 12 à 16 musiciens dont les instruments sont fournis par le l’arsenal de Berne alors que les soldats- musiciens volontaires des bataillons de milice paient eux-même leur instruments. (voir dessin anonyme, d’un tambour-major,  à la plume et à l’aquarelle déposé au musée Historique du château de Thoune.

 


CHF 950.00