Sabre d’officier d’état major canton de Vaud 1838

Sabre d’officier d’état major  1838, garde en laiton autrefois dorée,  poignée en bois recouvert de peau de raie filigrané. Excellente lame à l’état de neuf, gravée à l’eau forte. Pointe en langue de carpe. Fourreau en fer présentant deux anneaux de bélière  autrefois dorés.

Etat I

Il s’agit du modèle 1838, sans croix Suisse sur la lame ou sur la garde.

Les deux anneaux de bélière  en cuivre (sic) selon l’ordonnance  sont le signe distinctif d’officier d’état major (loi militaire vaudoise de 1838). Ce sabre est porté indifféremment par les officiers d’état major de toutes les armes confondues dans le canton de Vaud.

En 1838, ce sabre est mis à l’essai dans le canton de Vaud et deviendra le modèle 1842 Suisse.

 


CHF 1'350.00

Sabre d’officier Suisse vers 1820

Garde en laiton, dorure disparue,


CHF 2'801.00

Sabre de sous-officier de la gendarmerie

Sabre de sous-officier de la gendarmerie Vaudoise, fin XXème, garde en laiton (selon le modèle 1822 France) avec sa dragonne réglementaire en laine bleue et or. Lame blanche de ALCO à Solingen.  Fourreau en cuir noir chape et bouterole en laiton

Etat I-II

Ce modèle de sabre n’est plus donné à chaque gendarme comme autrefois.


CHF 480.00