sabre de sapeur de la Garde Impériale fin 1er Empire

Sabre de sapeur de la Garde Impériale fin Empire  (1814-1815)

Garde en bronze, pommeau en forme de tête d’aigle, croisées présentant une tête de lion sur l’avers et le revers.. Quillons droits se terminant par une tête de lion. Lame, à un pan creux  incurvée,  à dos de scie, signée au talon « Coulaux Klingenthal » .

Bouterolle en laiton, en suite avec la chape qui présente un bouton en forme de tête de lion.  Chaque poignée était couleur en deux parties puis ciselée donc chaque sabre offre des différences.

Voir les cahiers de Christian Aries fascicule 2 1969 figure 4  (Musée de l’Armée coll. Brunon exposé à Salon de Provence)

 

Ce sabre est parfait et  suit le règlement pour la Garde Impériale


CHF 4'800.00

Epée de la fin du 18ème Centre Europe

Garde en laiton ciselé de feuilles, à une branche, coquille en forme de coeur, lame à la colichemarde,  bleuie et dorée  au tiers, poignée en bois recouverte par un filigrane en argent d’origine

Europe centrale


CHF 1'750.00

Sabre d’officier d’état major canton de Vaud 1838

Sabre d’officier d’état major  1838, garde en laiton autrefois dorée,  poignée en bois recouvert de peau de raie filigrané. Excellente lame à l’état de neuf, gravée à l’eau forte. Pointe en langue de carpe. Fourreau en fer présentant deux anneaux de bélière  autrefois dorés.

Etat I

Il s’agit du modèle 1838, sans croix Suisse sur la lame ou sur la garde.

Les deux anneaux de bélière  en cuivre (sic) selon l’ordonnance  sont le signe distinctif d’officier d’état major (loi militaire vaudoise de 1838). Ce sabre est porté indifféremment par les officiers d’état major de toutes les armes confondues dans le canton de Vaud.

En 1838, ce sabre est mis à l’essai dans le canton de Vaud et deviendra le modèle 1842 Suisse.

 


CHF 1'350.00

Sabre de sous-officier de la gendarmerie

Sabre de sous-officier de la gendarmerie Vaudoise, fin XXème, garde en laiton (selon le modèle 1822 France) avec sa dragonne réglementaire en laine bleue et or. Lame blanche de ALCO à Solingen.  Fourreau en cuir noir chape et bouterole en laiton

Etat I-II

Ce modèle de sabre n’est plus donné à chaque gendarme comme autrefois.


CHF 480.00