Rarissime fusil à mèche règlementaire français vers 1650-1670

Rarissime fusil à mèche vers 1670-1690 époque Louis XIV provenant du Magasin Royal armurerie de la Bastille à Paris. (voir gravure d’époque du Magasin Royal des armes à Paris)

Platine à mèche marquée « MAGASIN ROYAL »                                                                                                   ainsi que la devise du Roi « NEC PLURIBUS IMPPAR »    présentant un bassinet avec son couvre bassinet.  Toutes les pièces sont  en fer sont  polies est d’orogine..

Canon octogonal sur un tiers puis rond rond, calibre 19mm, Il est insculpé d’un poinçon en forme de soleil .

Longueur totale 155cm     longueur du canon 118,5cm     poids 3,850 kg

Fût en freine avec un  en parfait état, petit fêlure au revers sur le haut du fût mais pas traversante. Sans plaque de couche ce qui est tout à fait normal.

Deux exemplaires se trouvent au musée de l’Armée à Paris,  un exemplaire dans la collection Brunon (platine pratiquement illisible) à Salon-de-Provence. en collections privés   C’est le premier fusil réglementaire français.

LE REGIMENT DES GARDES SUISSES a été équipé de ce fusil ainsi que tous les régiments Suisses.

GRAVURE DU MAGASIN ROYAL DES ARMES A PARIES  au 17ème. On peut remarquer le nombre important de fusils à mèche qui y étaient déposés.


Prix sur demande

pistolet d’arçon à percussion VAUD modèle 1842

Pistolet d’arçon, à percussion, canton de VAUD, modèle 1842,

Marqué sur la platine   »   A Francotte à Liège  » ainsi que sur le canon De plus figure le poinçon de contrôle du canton de Vaud. « C » dans l’écusson vaudois. Le « C » veut dire que l’arme est contrôlée.

Au tonnerre du canon côté contre platine se trouve le poinçon de réception de Liège « ELG »

En contre-platine, sur le bois se trouve insculpé VAUD  ainsi que le No 452.

Dans son état d’origine

 

Seule une partie des pièces à vendre figurent sur le site


CHF 680.00

Fusil à silex Vaud Prix de tir du 14 avril 1809

Fusil à silex Vaud  « Prix de tir » .  Il a été décerné en 1809. Il porte la plaque qui mentionne                                                                                               « CANTON DE VAUD »                   « TIR DU XIV AVRIL MDCCCIX »

Sur le tonnerre du canon se trouve le poinçon « LP » dans un écusson  du canton de Vaud et sur la platine un »C » pour désigner « Coulaux » à Klingenthal.

Ce fusil suit  les caractéristiques  des fusils décernés  comme prix de tir. soit : une sirte de clou sous la plaque de couche, poinçon « LP »sur le tonnerre du canon, , garde doigts sous le col de crosse, deux vis en contre platine pour maintenir la gâchette  et la suspension  de bretelle ainsi qu’un tunnel de baguette entre l’embouchoir et l’anneau de bretelle.

Il a sa baïonnette portant le poinçon « CV » ainsi que sa bretelle d’origine.

 


CHF 4'400.00

Fusil de chasse à 2 canons juxtaposés, à percussion, de Vannod à Lausanne

Fusil de chasse à 2 canons juxtaposés, à percussion, de Vannod à Lausanne.  Fusil à percussion signé sur les platines ainsi que sur le canon en lettre d’or « Vannod à Lausanne »  cal. 16mm vers 1850-1860

 

Etat I-II


CHF 550.00